Tim BARRY, instructeur de Krav Maga à Braine – G1

Written by Jeremy Vanderoost on . Posted in News

  • Présentez-vous en qq lignes:

Je m’appelle Tim, j’ai 21 ans, je suis étudiant en ingénieur civil et j’entame ma deuxième année de master. Pour gagner un peu d’argent de poche je donne des cours particuliers en mathématiques et en sciences. Avant de faire du Krav-Maga je faisais de l’équitation ou du tennis et parallèlement au Krav j’ai fait plusieurs années de natation. J’habite du côté de Braine-l’Alleud où je donnerai des cours dans les mois qui viennent.

  • Quel est actuellement ton grade en KM ?

Le grade que j’avais avant de commencer la formation instructeur était P5 je suis maintenant G1 après avoir fini cette formation. Pour rappel, il était possible de faire cette formation en étant P3 mais je voulais être sûr d’avoir un bon niveau avant de la faire.

  • Pourquoi vouloir faire la formation instructeur en KM ?

Je fais du Krav-Maga depuis maintenant 10 ans et je trouvais ma progression un petit peu lente. C’est mon père qui m’a forwardé un email avec cette formation et m’a dit que ce serait peut-être un chouette défi pour moi. Je me suis donc inscrit et j’ai été retenu. Avec le recul, c’était aussi une bonne idée car j’aime beaucoup donner des cours et partager mon savoir ce que je pourrai faire à l’avenir avec le poste d’instructeur.

  • Pourquoi avoir choisi la Belgique 🇧🇪 pour réaliser la formation instructeur ?

Pour deux raisons. Tout d’abord parce que j’habite en Belgique et à proximité du stade où se donnait la formation,  mais également car les instructeurs qui donnaient cette formation à savoir Gaby Noah et Harry Mariette sont d’excellents pratiquants et professeurs de Krav-Maga.

  • Quelle est la journée type d’une formation instructeur Krav Maga IKM 2022 (CIC) ?

La journée était coupée en deux par la pause de midi. Au matin, nous donnions un entraînement chacun afin de nous améliorer et de recevoir les feedbacks des instructeurs puis nous avions environ 2 heures de cours pratique. La pause se faisait de 12h30 à 13h30 et était suivie d’une conférence d’environ une heure nous permettant d’acquérir de la théorie. Nous finissions nos journées par encore quelques heures de cours technique  dont la dernière était consacrée à nous améliorer en combat.

  • Qu’as-tu pensé des différents formateurs ? (Gabi NOAH, Harry MARIETTE) ?

Ce sont tous les deux de très bon instructeurs avec une méthode d’apprentissage très différente. Gaby est capable avec peu de vocabulaire de nous apprendre des choses très précises sur le Krav-Maga et de nous conditionner en nous faisant répéter de nombreuses fois les mouvements. Harry est très observateur et sait immédiatement trouver les forces et les faiblesses de chacun. Il ne lui suffit que d’un coup d’œil pour trouver nos défauts techniques. Je me souviens d’une défense que je n’arrivais pas à faire correctement et j’ai demandé à Harry de m’observer pour qu’il trouve ce qui n’allait pas.

Il m’a regardé une fois et m’a fait déplacer mon pied de 90°. J’ai alors été capable de la faire sans fautes.

  • Avant le CIC 2022, quels étaient tes « modèles » à suivre en Krav Maga ? Pourquoi ?

C’est bête à dire mais le fait que Jeremy, mon instructeur, ait à peu près le même physique fin que moi me permettait de voir qu’on pouvait être un très bon combattant tout en étant très mince. Également, Gaby et Harry étaient un peu pour moi comme des stars inatteignables avant le CIC. Le fait de les côtoyer tous les jours et d’échanger avec eux m’a permis de les démystifier bien que mon admiration pour eux n’ait pas changé.

  • Comment était l’ambiance au sein du groupe ?

Les premiers jours, je ne connaissais pas grand monde, et il y avait une certaine rivalité entre les candidats qui ne s’étaient jamais vus. Après les premiers combats et difficultés de la première partie du CIC, un esprit de camaraderie a commencé à s’installer et les tensions sont tombées. Pendant les quelques pauses que nous avions pendant les journées, nous avions l’occasion de faire connaissance et nous mangions tous ensemble à midi. Nous avons tous été très content que les autres aient réussi et se battre plus violemment contre mes co-instructeurs lors du test du dernier jour a été très compliqué pour moi.

  • As-tu lié des liens d’amitié avec tes « collègues » ?

Je ne sais pas si on peut déjà parler d’amitié. Comme je l’ai dit juste avant, l’adversité nous a beaucoup rapprochés et nous avions un peu ce côté « frères d’arme » que l’on peut retrouver lors des classes à l’armée lorsque l’on traverse des choses difficiles ensemble. Bien sûr, il y a des personnes avec qui ça collait plus que d’autres, bien que j’apprécie tout le monde au final et je suis impatient de tous les retrouver aux entrainements instructeur les dimanches matins où nous pourrons consolider notre relation.

  • Souvent, les élèves pensent que lorsque les 10h d’entrainement se terminent, la journée est finie. Que devais-tu encore faire en rentrant à la maison ? Quel temps consacrais-tu à la préparation de tes futurs entrainements ?

La journée n’est absolument pas finie ! Déjà, j’avais pour rituel de faire une sieste en rentrant à la maison parce que mon corps et mon esprit n’arrivaient plus à fonctionner avec les efforts fournis. Très vite dans la formation, nous avons appris à donner des échauffements, puis plus tard des entrainements complets. Il nous était demandé tous les soirs de préparer l’un et l’autre pour le lendemain – nous nous entrainions en donnant cours aux autres candidats. Avec l’habitude, et une fois que je pouvais mixer plusieurs échauffements ensemble, cela me prenait environ une heure.

  • Je lis sur internet ou j’entends que lorsqu’on paie, on reçoit le diplôme instructeur. Peux-tu me donner ton avis ?

Ce n’est malheureusement (ou heureusement ?) pas le cas. Un des candidats n’a pas pu se présenter à la seconde moitié du CIC car les instructeurs ont estimés que ses résultats n’étaient pas assez bon sur la première moitié. Cependant, rien n’est perdu puisque cette personne aura le droit de directement se présenter à la seconde partie la prochaine fois qu’un CIC est donné à condition de continuer à s’entrainer régulièrement. Pour ma part, j’ai eu peur le jour de l’examen car j’étais assez fatigué et après une ou deux gaffe, les instructeurs m’ont fait comprendre que je ne réussirais pas si je ne donnais pas tout ce que j’avais.

  • Un CIC transforme ses participants. Quelles sont les changements, transformations qui ont eu lieu chez toi ?

Outre les transformations physiques (j’étais beaucoup plus dessiné en sortant des 20 jours de formation), j’ai pu enfin me rendre compte de l’impact de mes coups et de la capacité de combat réelle que j’avais. Se rendre compte qu’on est capable de faire un entrainement aussi extrême pendant aussi longtemps est également très positif pour la confiance en soi.

  • Durant cette formation, quel a été ton meilleur souvenir ?

A part bien évidemment la remise des grades qui est la consécration des 20 jours de stage, je me rappelle des bons moments passés pendant les temps de midi. Quand nous avions le temps, nous allions prendre le soleil au parc du cinquantenaire qui est juste à côté et même quand ce n’était pas le cas, nous avions le temps de discuter et de faire plus ample connaissance. Comme nous étions liés par le sport, c’était facile de trouver des points communs et beaucoup des autres candidats avaient des histoires passionnantes à raconter.

  • Et, ton pire souvenir ?

Je l’ai déjà mentionné avant, mais les combats à la fin de la dernière évaluation ont été très durs pour moi. L’épuisement des 3h30 de test mis à part, les instructeurs voulaient qu’on se batte en frappant fort au corps pour se rapprocher le plus possible d’une situation réelle. Il m’a fallu plusieurs duels avant d’en être capable parce quelque chose n’allait tout simplement pas avec l’idée de frapper des personnes avec qui je m’étais entrainé et j’avais passé de bons moments les 20 derniers jours.

  • Maintenant que tu es instructeur IKM et G1, la boucle est-elle bouclée ?

Bien sûr que non ! Je n’en suis qu’au tout début. Quand j’étais P1, je trouvais les P3 super forts. En étant P3, je me disais que les choses commençaient à être sérieuses à partir de G1. Maintenant que je suis G1, et même si effectivement on arrive à un tournant pour mon Krav Maga, m’entrainer avec des instructeurs beaucoup plus gradés m’a fait me rendre compte que j’avais encore énormément de chemin à faire avant de pouvoir me dire que j’ai fait le tour de ce sport.

  • Parmi ces qualificatifs, lequel te correspond le plus ?

Être un bon instructeur de Krav Maga, c’est être :

Pour moi, seulement les trois derniers qualificatif s’appliquent vraiment à un instructeur. En effet, un instructeur ne doit pas être nécessairement plus fort que ses élèves (bien qu’une certaine forme physique soit nécessaire pour continuer à progresser). Prenez un coach de boxe par exemple : il arrive que les coachs de grands combattant soient vieux, infirmes ou bedonnant. C’est leur savoir et leur technique que l’élève cherche à acquérir, même si celui-ci est certain de battre son instructeur sur un ring.

  • Quels sont tes objectifs personnels dans le Krav Maga ?

Les deux objectifs que je me suis fixés sont : passer Expert 1 avant 28 ans en passant minimum un grade par an (notez qu’il est très important pour un objectif de lui donner une temporalité et de le décomposer en sous-parties) et faire monter en grade le plus d’étudiants possibles. Ça serait vraiment merveilleux si je pouvais un jour envoyer un de mes élèves au CIC comme Jeremy a pu le faire avec moi.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Bienvenue sur le site de Krav Maga Braine, je vous présente mes

meilleurs voeux pour 2️⃣0️⃣2️⃣3️⃣

⚠️ Les cours recommencent à partir de mardi 10/01/23 ⚠️

📌Pour participer à un de nos cours d’essai gratuitement, merci de vous inscrire sur le lien suivant ➡️https://www.kravjeremy.be/kravmaga/inscription

📌Vous trouverez nos horaires sur le lien➡️https://www.kravjeremy.be/nos-horaires

📌Les tarifs sur le lien➡️https://https://www.kravjeremy.be/tarifs

📌Si vous désirez des informations sur les cours privés ou une autre information (team building, incentive, …) merci de remplir la fiche de contact ➡️ www.kravjeremy.be/contact

Nous serons ravis de vous accueillir dans notre team.

Jeremy

Call Now Button